Historique

En France depuis 1993

Une préoccupation

Dans les années 90, plusieurs œuvres ou unions d'Églises se préoccupent sérieusement de formation. Chacune de son côté travaille à définir un programme de formation théologique enraciné dans l'Église locale. Cette formation doit être basée dans l'Église locale et viser l'Église. De plus elle doit se faire dans le service plutôt que pour le service. Les œuvres et unions concernées sont France pour Christ (FPC), l'Alliance des Églises évangéliques interdépendantes (AEEI) et Charis (anciennement Frères de la grâce).

 

Premiers essais

À cette époque existait déjà un « Séminaire biblique décentralisé » pour l'AEEI mais ce n'était pas très satisfaisant. Il dépendait encore trop de spécialistes et avait un caractère académique trop marqué. FPC, de son côté, avait de même fait plusieurs essais de différents types de formations, dont une « École de disciples » en Alsace. Charis aussi avait créé une structure de formation appelée ITEA (en 1991), mais sans aboutir dans leur projet.

 

De l'aide

Pendant ce temps, au Canada, le Séminaire baptiste évangélique du Québec (SEMBEQ) avait mis en place cette philosophie et avait du matériel à proposer. Il travaillait en collaboration avec une organisation américaine appelée BILD (Biblical institute of leadership development). Il a donc été envisagé de les rencontrer.

 
Cette rencontre a eu lieu le 25 février 1992 dans la région parisienne, afin de voir s'il était possible de collaborer. Un comité regroupant les représentants des trois groupes a été mis en place pour y réfléchir et envisager un partenariat. Une seconde rencontre a eu lieu du 8 au 10 février 1993 à St-Albain, près de Macon. Charis cède le nom de sa structure au nouveau groupe ; Itéa est lancé le 3 juin 1993.

 

Extension du partenariat

Depuis, des représentants de France Mission, de la mission Team, et des Communautés et assemblées évangéliques de France (CAEF) ont travaillé avec Itéa. En 2003, les contacts se sont développés avec le département formation de l'Union des baptistes en Belgique pour diffuser Itéa en Belgique.

Aujourd'hui Itéa est membre du CNEF et du Réseau FEF.

 

Diffusion

À ce jour, une centaine d'Églises en francophonie européenne ont été mises en contact avec ce moyen de formation. Cela va de la formation de jeune chrétien, en passant par la formation de disciples, et jusqu'aux responsables d'activité et responsables d'Église.

 

Et vous ?

Vous êtes convaincu par la philosophie que nous proposons ? Vous êtes simplement curieux de découvrir une autre manière d'envisager la formation ? Vous pouvez vous aussi mettre en œuvre les principes de formation d’Itéa  !